EVANGILE SELON MARC

Qui est Marc ?

    

Marc est auteur du deuxième Evangile. Il était compagnon de Paul, Barnabé, puis de Pierre.


CHAPITRE 1

1 Commencement de l’Evangile de Jésus Christ, Fils de Dieu

(Evangile = Bonne Nouvelle. Jésus est donc venu au monde nous apporter cette Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu.)

2 Dans le livre du prophète Esaïe, Dieu a dit :      « Voici, j’envoie mon messager devant toi pour préparer ton chemin. » (Le messager est clairement cité au verset quatre. Son travail était principalement de préparer les cœurs des hommes à écouter Jésus-christ.)
3 Une voix crie dans le désert (voix du messager) : « Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez ses sentiers. »
4 Jean s’est montré aux gens. Il baptisait dans le désert. Il prêchait le baptême de repentance pour le pardon des péchés.
5 Les gens de toute la région de Judée et ceux de Jérusalem allaient auprès de Jean. Ils disaient clairement leur mal. Jean les baptisait dans le fleuve Jourdain (en les plongeant entièrement dans l’eau.)
6 Les habits de Jean étaient : Les poils de chameau. Il avait une ceinture de cuir autour des reins, et sa nourriture était : Des sauterelles et du miel sauvage.
7 Jean prêchait et disait ceci : « Après moi viendra quelqu’un qui est plus puissant que moi, et je ne mérite pas en me baissant, d’ouvrir la courroie de ses souliers.
8 (Jean disait encore) : Moi, je vous ai baptisés d’eau. Jésus vous baptisera du Saint-Esprit. »
(Jean a baptisé d’eau pour la repentance, c’est-à-dire laisser le mal et se tourner vers Dieu. Jésus est venu apporter un plus : le Saint-Esprit permet aux Chrétiens de rester attachés à Dieu pour toujours.)
9 A ce temps-là, Jésus est venu de Nazareth en Galilée. Il a été baptisé par Jean Baptiste dans le fleuve Jourdain.
10 Ensuite, Jésus est sorti de l’eau. Il a vu les cieux s’ouvrir, et l’Esprit de Dieu est descendu sur lui comme une colombe (la colombe est un oiseau doux comparé à la douceur du Saint Esprit).
11 Une voix venant des cieux disait ceci : « Tu es mon Fils bien aimé, Je suis très content de toi. »

12 Immédiatement, l’Esprit a conduit Jésus au désert (Le désert est un endroit sans hommes. Les mauvais esprits y circulent. Jésus serait allé là pour les rencontrer face à face et les vaincre afin de prouver qu’il est réellement le Fils de Dieu.)
13 Jésus est resté au désert pendant quarante jours. Satan est allé le tenter. Les anges de Dieu servaient Jésus.
14 Après cela, Jean a été mis en prison. Jésus est allé en Galilée annoncer la Parole de Dieu.
15 Jésus disait ceci : « Le temps est accompli. Le Royaume de Dieu est proche, laissez le mal et croyez à la Bonne Nouvelle. »
16 A un moment, Jésus passait le long de la mer de Galilée. Il a vu Simon et son frère André (André est frère de Simon). Ils jetaient un filet dans la mer, car ils étaient pêcheurs.
17 Jésus leur a dit : « Venez, suivez-moi et je vous  donnerai le travail de prêcher la Bonne Nouvelle aux gens afin de laisser le mal et me suivre. »

18 Sans tarder, Simon et André ont laissé leurs filets. Ils ont suivi Jésus.
19 Après, Jésus est allé un peu plus loin de là. Il a vu Jacques, fils de Zébedée et son frère Jean (Jean était le frère de Jacques). Ils étaient dans une barque et réparaient les filets.
20 Directement, Jésus les a appelés. Ils ont laissé leur père Zébedée dans la barque avec des travailleurs, et ils ont suivi Jésus.
21 Ils sont allés à la ville de Capernaüm. Le jour du sabbat est arrivé. Jésus est entré dans la synagogue, il enseignait là.
22 Les gens étaient étonnés par l’enseignement de Jésus. Il enseignait comme ayant pouvoir de Dieu, et non pas comme les scribes (maîtres de la loi).
23 Dans la synagogue, il y avait un homme possédé par un mauvais esprit. Cet homme criait comme ceci:
24 « Qu’il y a-t-il entre toi et nous, Jésus de Nazareth? Tu es venu nous détruire? Je sais qui tu es, le Saint de Dieu. »

25 Jésus a menacé cet esprit, disant : « Silence et sors de cet homme. »   
26 L’esprit mauvais est sorti de cet homme. Il l’a fait bouger durement en criant fort.
27 Tous les gens présents là, étaient étonnés. Ils se posaient cette question : « Qu’est-ce que ceci? Un nouvel enseignement avec autorité? Jésus donne même des ordres aux mauvais esprits et ils lui obéissent. »

28 Les nouvelles au sujet de ce que Jésus faisait, se répandaient vite dans tous les endroits autour de la Galilée.

29 Après, Jésus et ses disciples (Jacques et Jean) ont quitté la synagogue. Ils sont allés à la maison de Simon et d’André.
30 La belle-mère de Simon était couchée, souffrant de la fièvre. Sans tarder, on a informé Jésus au sujet d’elle.
31 Jésus s’est approché d’elle. Il l’a fait lever prenant sa main. Immédiatement, la fièvre l’a quittée. Elle commençait à le servir.
32 Le soir, après le coucher du soleil, des
gens ont amené à Jésus tous les malades et ceux qui avaient des démons.
33 Tous les gens de la ville étaient réunis devant la porte où était Jésus.
34 Et Jésus guérissait beaucoup de gens ayant diverses maladies. Il chassait aussi beaucoup de démons. Mais il ne leur permettait pas aux démons de parler : Ces démons savaient qui était Jésus.
35 Vers le matin, Jésus s’est réveillé un peu plus tôt. Il faisait encore sombre. Il est sorti et s’est installé seul à un endroit isolé.
36 Simon et d’autres disciples sont allés le chercher.
37 Ils ont trouvé Jésus et lui ont dit ceci : « Tout le monde te cherche. »

38 Jésus leur a répondu : «Allons ailleurs dans des villages proches. Ainsi, je peux annoncer la Bonne Nouvelle là aussi, c’est pour cela que je suis venu. »
39 Jésus est allé annoncer la Bonne Nouvelle dans les synagogues partout dans la région de Galilée. Il chassait les démons.
40 Un lépreux est arrivé auprès de Jésus. Il s’est jeté à genoux suppliant Jésus comme ceci : « Si tu le veux, tu peux me rendre pur. »
41 Jésus a eu beaucoup pitié de ce lépreux. Il a étendu sa main et l’a touché, disant ceci : « Je le veux, sois pur. »
42 Tout desuite, la lèpre est finie, et l’homme a été purifié.
43 Jésus a renvoyé cet homme lui disant durement ceci :
44 « Ne dis rien à personne sur ce qui t’est arrivé, mais va te montrer toi-même au sacrificateur et offre pour ta purification ce que Moïse avait  ordonné pour leur témoigner que c’est Dieu qui t’a guéri. »

45 Mais cet homme est allé le dire tout ouvertement. A cause de cela, Jésus n’entrait   plus publiquement dans la ville. Il restait dehors dans des endroits déserts, et des gens venaient de partout auprès de lui.

CHAPITRE 2

1 Quelques jours après, Jésus est revenu à Capernaüm. Les gens n’ont entendu qu’il était à la maison (ça pourrait être la maison de l’un de ses disciples.)
2 Ainsi beaucoup de gens se sont groupés là. Il n’y avait plus de place devant la porte. Jésus leur prêchait la Parole de Dieu.
3 Certains hommes sont venus auprès de Jésus. Ils ont amené un paralytique (qui ne marchait pas.), il était porté par quatre hommes.
4 Mais à cause de la foule, ces gens ne pouvaient pas voir Jésus. Ils ont fait une ouverture dans le toit de la maison au-dessus de là où était Jésus. Après, ils ont fait descendre le lit sur lequel le paralytique se couchait.
5 Jésus a vu leur grande foi. Il a dit au paralytique ceci : « Mon enfant, tes péchés sont pardonnés. »

6 A ce moment, quelques maîtres de la loi (scribes) étaient assis là. Ils pensaient en eux-mêmes ceci :
7 « Comment cet homme (Jésus) parle de la sorte! ll blasphème (se fait Dieu). Qui peut pardonner les péchés, n’est-ce pas Dieu seul? »

8 Immédiatement, Jésus a compris leurs pensées cachées en eux. Il leur a dit : « Pourquoi pensez-vous ces choses dans vos cœurs? »
9 Lequel est plus facile de dire au paralytique : Tes péchés sont pardonnés, ou de lui dire : Lève-toi, prends ton lit, et marche?
10 Alors pour que vous sachiez que le Fils de l’homme (Jésus) a le pouvoir sur terre de pardonner les péchés.
11 Jésus a dit au paralytique : « Je te l’ordonne, lève-toi, prends ton lit et va dans ta maison. »
12 Et le paralytique s’est levé immédiatement. Il a pris son lit, il est sorti en présence de tout le monde. Ainsi, les gens étaient étonnés, ils louaient Dieu en disant ceci : « Nous n’avons jamais vu une chose pareille. »
13 Une fois encore, Jésus est allé du côté de la mer. Toute la foule est venue auprès de lui. Il l’enseignait.
14 Un jour, Jésus passait. Il a vu Lévi, fils d’Alphée assis au bureau de péage. Jésus lui a dit : « Suis-moi. », Lévi s’est levé et l’a suivi (Lévi est Matthieu).
15 Un jour, Jésus mangeait dans la maison de Lévi. Beaucoup de publicains et de pécheurs mangeaient avec lui et ses disciples. Ils étaient nombreux (ceux qui suivaient Jésus).

16 Les scribes (maîtres de la loi) et les Pharisiens ont vu Jésus manger avec les Publicains et les pécheurs. Ils ont dit à ses disciples ceci : « Pourquoi Jésus mange-t-il et voit-il avec les publicains et les pécheurs? »
17 Jésus a entendu leurs paroles. Il leur a dit : « Les hommes en bonne santé n’ont pas besoin de médecin, mais les malades (Jésus a dit encore) : Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs.»
18 Les disciples de Jean et des Pharisiens jeûnaient (ne mangeaient pas) quelques fois, alors certaines personnes sont venues et ont demandé à Jésus ceci :

« Pourquoi les disciples de Jean et ceux des Pharisiens jeûnent-ils, mais les tiens ne jeûnent pas? »
19 Jésus leur a répondu : « Comment les amis de l’époux peuvent-ils jeûner pendant qu’il est avec eux? Ils ne peuvent pas le faire aussi longtemps qu’ils l’ont avec eux (Jésus est comme l’époux spirituel de l’Eglise. Ses disciples sont comme ses invités dans cette union. Ce temps est pour la joie, on doit manger, se réjouir…)
20 (Jésus a ajouté) : « Mais le temps viendra où l’époux leur sera enlevé. Alors ce jour-là, ils jeûneront aussi. » (Cela veut dire que lorsque Jésus mourra et quittera ses disciples, ils seront obligés de jeûner aussi pour avoir la force résister au diable et de travailler pour Dieu.)
21 Jésus a continué de dire : « Personne ne coud une pièce de drap à un vieil habit, autrement la pièce de drap neuf emporterait une partie du vieux, et la déchirure serait pire. (Ici, Jésus voudrait montrer que ses enseignements (habit neuf) sont nouveaux et différents à ceux des chefs religieux d’Israël (vieil habit) qui trompaient Dieu et les hommes. Jésus par contre est venu apporter la vérité.)
22 Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres (récipients). Sinon le vin fait rompre les outres, et le vin et les outres sont perdus. Mais il faut mettre le vin nouveau dans les outres neuves. » (Jésus a fait référence ici à son message qui était aussi puissant que le vin nouveau. Les Pharisiens ne pouvaient pas accepter de nouvelles idées apportées par Jésus, car il disait toute la vérité.)
23 Le jour du Sabbat, Jésus est allé à travers des champs de blé. Ses disciples marchaient avec lui. Ils commençaient arracher des épis.
24 Les Pharisiens ont dit (à Jésus) ceci :                « Regarde, pourquoi tes disciples font ce qui n’est pas permis le jour du sabbat? »

25 Jésus leur a répondu : « N’avez-vous jamais lu ce que David a fait quand lui et ses compagnons étaient affamés et voulaient manger? »
26 Comment il est entré dans la Maison de Dieu au temps du souverain sacrificateur Abiathar et a mangé les pains consacrés (c’est-à-dire les pains  que le peuple avait offerts à Dieu), permis seulement aux Sacrificateurs? Mais David a mangé et les a donnés à ses compagnons aussi. »
27 Et puis, Jésus leur dit : Le sabbat a été fait pour l’homme et non l’homme pour le sabbat (C’est-à-dire que Dieu a donné le Jour de repos (sabbat) pour rendre la vie meilleure à chacun. C’était aussi une occasion spéciale d’adorer Dieu. Il n’a pas créé l’homme pour être esclave de toutes sortes de lois).
28 Ainsi le Fils de l’homme (Jésus) est Maître du sabbat.

CHAPITRE 3

1 Un jour, Jésus est retourné dans la synagogue. Un homme malade de la main sèche était là.
2 Les gens cherchaient un moyen pour accuser Jésus. Ainsi ils l’observaient de plus près pour voir s’il allait guérir le malade le jour du sabbat.
3 Et Jésus a dit à l’homme à la main sèche ceci :  « Lève-toi devant tout le monde-là au milieu. »  
4 Après, Jésus leur a dit ceci : « Est-il permis de faire du bien ou de faire du mal, de sauver une personne ou de la tuer le jour du sabbat? », mais ils n’ont rien répondu.

5 Jésus a regardé autour d’eux avec indignation. Il était aussi attristé à cause de leurs cœurs durs. Ainsi Jésus a dit à l’homme malade ceci :

« Allonge ta main. », il l’a allongée et sa main était guérie.
6 Les Pharisiens sont sortis. Ils ont immédiatement commencé à parler avec les Hérodiens pour voir comment tuer Jésus.
7 Jésus s’est retiré avec ses disciples vers la mer. Beaucoup de gens suivaient Jésus.
8 Ces gens ont entendu tout ce que Jésus faisait. Ils venaient nombreux de Judée, Jérusalem, d’Idumée, au-delà du Jourdain et des environs de Tyr et Sidon.
9 A cause d’une grande foule qui le suivait, Jésus a dit à ses disciples de lui apprêter toujours une petite barque.
10 Car comme Jésus guérissait beaucoup de gens, tous les malades se jetaient sur lui pour le toucher (espérant d’être guéris).
11 Les gens possédés par des esprits mauvais voyaient Jésus. Ils tombaient devant lui et criaient : « Tu es le Fils de Dieu. »
12 Mais Jésus leur donnait des ordres stricts de ne dire à personne ce qu’il était (Jésus voulait rester caché à ce temps-là et attendait le moment favorable pour se faire clairement connaître).

13 Après, Jésus est monté sur la montagne. Il a appelé à lui les gens qu’il voulait, ils sont arrivés auprès de lui.
14 Jésus a choisi les douze apôtres pour rester avec lui,

15 et les envoyer prêcher avec le pouvoir de chasser les démons.
16 Voici les douze apôtres qu’il choisit : Simon qu’il a appelé Pierre,
17 Jacques, fils de Zébedée et son frère Jean. A ces deux, Jésus a donné le nom de Boanerges (qui signifie fils du tonnerre),
18 André, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques fils d’Alphée, Thaddée, Simon le cananite,
19 et Judas Iscariote qui le livrera.
20 Et ils sont allés à la maison (Cela pourrait être la maison de l’un de ses disciples). La foule s’est encore groupée (à la recherche de Jésus). Ainsi, Jésus et ses disciples ne pouvaient même pas manger à cause de beaucoup de gens qui les suivaient à tout moment.
21 Les parents de Jésus ont entendu ce qui se passait. Ils sont venus pour le prendre, ils pensaient que Jésus ne raisonnait plus bien (Comme il passait tout son temps à ne faire que le travail de Dieu, oubliant même de manger).
22 Les maîtres de la loi (scribes) descendus de Jérusalem, ont dit ceci (à Jésus) : « Il est possédé par Belzébul (Satan), il chasse les démons par le prince des démons. »
23 Jésus les a appelés. Il leur a dit ceci en paraboles : « Comment Satan peut-il chasser Satan? »
24 Si un Royaume est divisé contre lui-même, il ne peut pas se maintenir.
25 Et si une maison est divisée contre elle-même, elle ne peut pas se tenir stable.
26 Si donc Satan se révolte contre lui-même, il est divisé et ne peut pas se stabiliser, mais il est fini.   

27 Personne ne peut rester dans la maison d’un homme fort et piller sa maison. Il doit d’abord lier cet homme fort et piller sa maison (C’est-à-dire que Jésus voudrait montrer ici la puissance de Dieu supérieure à celle de Satan. Dieu bloque la puissance Satanique et libère les malades, les gens possédés des démons et les guérit).
28 (Jésus a encore dit) : Je vous dis la vérité, tous les péchés seront pardonnés aux hommes, et même leurs blasphèmes.
29 Mais toute personne qui insulte le Saint-Esprit (blasphème contre le Saint-Esprit) ne sera jamais pardonnée, son péché restera pour toujours.
30 Jésus disait ceci parce qu’ils disaient : « Il avait un esprit mauvais. »
31 Alors, la mère et les frères de Jésus sont arrivés là où était Jésus. Ils étaient dehors et l’ont fait appeler.
32 Beaucoup de gens étaient assis autour de lui. Ils ont dit à Jésus : « Voici, ta mère et tes frères sont dehors et te demandent. »
33 Et Jésus a répondu : « Qui est ma mère et qui sont mes frères? »
34 Après, Jésus a regardé les gens assis autour de lui. Il a dit : « Voici ma mère et mes frères.
35 Parce que toute personne qui fait la volonté de Dieu est mon frère, ma sœur et ma mère. » (Dans les versets 33-35, Jésus ne voudrait pas dire qu’il n’a pas besoin de sa famille humaine, mais il voudrait dire qu’il a une large famille. Ses frères et sœurs sont tous ceux qui obéissent à Dieu et ainsi appartiennent à la famille de Dieu. Donc, la relation de ce genre est plus forte que la relation physique du bien familial, car ceux qui croient en Dieu vivront pour toujours).

CHAPITRE 4

1 Apres cela, Jésus a recommencé d’enseigner au bord de la mer. Beaucoup de gens étaient réunis auprès de lui. Alors, Jésus est monté et s’est assis dans une barque. Ainsi tous les gens étaient à terre, au bord des eaux (pour l’écouter).
2 Jésus leur enseignait beaucoup de choses par des paraboles, Jésus  les enseignait, disant :
3 Ecoutez : un semeur est allé semer.
4 En semant, certaines graines sont tombées le long du chemin. Les oiseaux sont venus et les ont mangées.
5 D’autres graines sont tombées sur des pierres. Il n’y avait pas beaucoup de terre à cet endroit. Alors ce qu’il a semé, est vite monté à cause du sol qui n’était pas profond.
6 Mais quand le soleil est paru, ce qu’il a semé a alors été brûlé. Cela a séché par manque de racines.
7 D’autres graines sont tombées parmi les épines. Elles sont montées et ont empêché les plantes de porter des fruits.
8 D’autres graines encore sont tombées sur un bon sol. Elles ont poussé et donné du fruit. Ce fruit a augmenté trente, soixante et même cent fois de ce qui a été semé.
9 Ensuite, Jésus a dit ceci : Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.
10 Jésus était seul (quelque part) à un moment. Les douze apôtres et d’autres personnes l’entouraient. Ils ont demandé à Jésus le sens des paraboles qu’il leur disait.
11 Jésus a répondu, disant : Le secret du Royaume de Dieu a été donné à vous, mais à ceux du dehors (ceux qui n’ont pas la foi), tout est dit en paraboles,
12 afin qu’en voyant, ils voient mais ne voient pas bien qu’en entendant, ils entendent, mais ne comprennent pas, de peur qu’ils ne changent de conduite et ne puissent être pardonnés de leur mal.
13 Après, Jésus leur a dit encore ceci : « Vous ne comprenez pas cette parabole, comment donc comprendrez-vous toutes les paraboles? » (C’est- à-dire que leur niveau spirituel était encore très bas pour comprendre les paraboles. Seul Jésus pouvait les aider à les comprendre en ce moment-là).
14 (Jésus a commencé à leur expliquer la parabole du verset 3), disant : « Le semeur sème la parole de Dieu.

15 Certaines personnes ressemblent aux graines tombées le long du chemin. Elles entendent la Parole de Dieu, mais vite Satan vient enlever cette Parole de Dieu (en elles).
16 D’autres gens sont comme les graines tombées sur des pierres. Ces gens entendent la Parole de Dieu. Ils la reçoivent d’abord avec joie,
17 mais manquent de racines (n’ont pas la foi). Alors, ils tombent vite.
18 D’autres gens sont comme les graines tombées parmi les épines. Ils entendent la Parole de Dieu,
19 mais les soucis de cette vie, la séduction des richesses et les désirs d’autres choses du monde leur arrivent. Cela bloque la Parole de Dieu de donner des fruits.
20 D’autres gens encore ressemblent aux graines tombées sur un bon sol. Ils entendent la Parole de Dieu, l’acceptent, puis donnent des fruits : Trente, soixante et même cent fois de ce qui a été semé.
21 Jésus leur a dit encore ceci : « Apporte-t-on la lampe pour la mettre sous le boisseau ou sous le lit? (endroits cachés). N’est-ce pas pour la mettre sur le chandelier?
22 Car tout ce qui est caché, sera connu et tout ce qui est secret sera mis au clair.
23 Jésus a dit : « Si quelqu’un a des oreilles pour entendre, qu’il entende. »
24 Jésus leur a dit encore : Attention à ce que vous entendez. On vous mesurera avec la mesure que vous utilisez et même plus,
25 Car on donnera à celui qui a, mais à celui qui n’a pas, on prendra même ce qu’il a.
26 Jésus a aussi dit : Le Royaume de Dieu ressemble à un homme qui jette la semence (graines) sur le sol.
27 Qu’il dorme ou qu’il veille nuit et jour, la semence monte et grandit sans qu’il sache comment.
28 La terre produit d’elle-même d’abord l’herbe, puis l’épi, puis le grain tout formé dans l’épi (comparaison entre le sol qui fait produire la semence d’elle-même avec le message de Dieu qui contient en lui-même la force, la puissance de sauver).
29 Et dès que le fruit est mûr, on y met la faucille (instrument constitué d’une lame métallique courbée en demi-cercle et montée sur un manche en bois très court qui sert à couper l’herbe, les céréales…), car le temps de la récolte est arrivé.

30 Jésus a encore dit : « A quoi comparerons-nous le Royaume de Dieu et par quelle parabole (exemple,…) le représenterons-nous? »
31 Le Royaume de Dieu est comme grain de sénevé. Quand on le met dans le sol, il est le plus petit de toutes les semences se trouvant sur la terre,
32 mais lorsque ce grain de sénevé a été mis dans le sol, il monte et devient plus grand que toutes les plantes des champs. Ensuite de grandes branches sortent de ce grain de telle sorte que des oiseaux puissent rester sous son ombrage.
33 Jésus annonçait la Parole à ses disciples par beaucoup de d’exemples semblables selon qu’ils pouvaient les comprendre.
34 Il ne parlait point aux foules sans utiliser une parabole. Mais quand il était seul avec ses propres disciples, il leur expliquait tout.
35 Le même jour au soir, Jésus a dit à ses disciples ceci : « Passons de l’autre côté (de la mer). »
36 Jésus a fait partir la foule. Ses disciples l’ont emmené dans la barque où il était. A cet endroit, il y avait aussi d’autres barques.
37 Un violent coup de vent s’est levé. Les vagues frappaient sur la barque. Elle était presque couverte d’eau.
38. Jésus dormait à la poupe (partie arrière) sur le coussin. Ses disciples le réveillaient, disant :      « Maître, tu ne t’inquiètes pas de ce que nous mourrons (dans l’eau)? »
39 Jésus s’est réveillé. Il a menacé le vent, disant à la mer ceci : « Silence, tais-toi! », et le vent a cessé de le déranger. La situation est devenue très calme.
40 Ensuite, Jésus leur a dit : « Pourquoi avez-vous si peur? Comment n’avez-vous pas de foi? »
41 Les disciples avaient grandement peur. Ils se demandaient l’un et l’autre ceci : « Qui est donc celui-ci? Même les vents et les vagues lui obéissent! »

CHAPITRE 5

 1 Après cela, Jésus et ses disciples sont arrivés sur l’autre bord de la mer dans le pays des Gadaréniens.
2 Jésus a quitté la barque directement, alors un homme possédé par un esprit (mauvais) l’a rencontré. Il sortait des tombeaux.
3 Cet homme restait aux tombeaux, personne ne pouvait plus le lier, même pas avec une chaîne,
4 parce que souvent, il avait eu les fers aux pieds et il avait été enchaîné. Mais il avait rompu les chaînes et brisé les fers, et personne n’avait plus la force de le vaincre.
5 Cet homme était toujours aux tombeaux et sur les montagnes nuit et jour. Il criait et se coupait avec des pierres.
6 Après, cet homme a vu Jésus de loin. Il a couru et s’est prosterné devant lui.
7 Il criait fort : « Qu’y a-t-il entre toi et moi, Jésus Fils du Dieu très haut? Je te prie au nom de Dieu de ne pas me faire souffrir. »
8 Car Jésus a dit à cet esprit mauvais : « Sors de cet homme, esprit mauvais. »

9 Ensuite, Jésus a demandé à cet esprit mauvais son nom. Ce mauvais esprit a répondu : « Nous sommes légion (groupe d’esprits mauvais), car nous sommes plusieurs. »
10 Et cet esprit mauvais priait Jésus de ne pas les envoyer en dehors du pays.
11 Vers la montagne, il y avait un grand troupeau des pourceaux qui se nourrissaient.
12 Et ces esprits mauvais priaient Jésus, disant : « Envoie-nous dans ces pourceaux afin que nous entrions en eux. »
13 Jésus leur a permis cela, et les démons sont sortis de l’homme. Ils sont entrés dans les pourceaux. Et le troupeau est allé vite de là où il était sur un endroit élevé. Il est tombé dans la mer, il est mort dans l’eau, les pourceaux étaient environ deux mille.

14 Les gens qui faisaient nourrir ces pourceaux ont fui. Ils sont allés dire tout haut cette nouvelle en ville et dans les campagnes. Et les gens sont sortis pour aller voir ce qui s’était passé.
15 Ils sont arrivés auprès de Jésus. Ils ont vu l’homme possédé avant par la légion des démons. Il était assis, vêtu et raisonnait bien comme un homme normal. Les gens avaient peur de le voir ainsi.
16 Les gens qui avaient vu ce qui s’était passé, expliquaient cela aux autres personnes.
17 Alors le peuple de cet endroit-là a commencé à supplier Jésus de quitter leur territoire (ces gens avaient grandement peur de Jésus et le considéraient extraordinaire).
18 Après, Jésus est monté dans la barque. L’homme qui avait été possédé des démons, priait Jésus d’aller avec lui.
19 Jésus n’a pas accepté sa demande, mais il lui a dit : « Va chez toi, vers les tiens et explique-leur ce que le Seigneur a fait pour toi et comment il a eu pitié de toi. »
20 L’homme est allé. Il a commencé à expliquer dans la Décapole tout ce que Jésus avait fait pour lui. Et tous les gens étaient étonnés d’entendre cela (Décapole = confédération de dix villes palestiniennes située à l’Est du Jourdain, 1è siècle av JC – 2esiècle ap. JC).

21 Ensuite, Jésus est retourné dans la barque. Il est allé à l’autre bord. Beaucoup de gens l’attendaient là, Jésus était au bord de la mer.
22 Un chef de la synagogue est venu. Son nom était Jaïrus. Il a vu Jésus et s’est jeté à ses pieds.
23 Ce chef a beaucoup supplié Jésus de cette façon : « Ma petite fille est sur le point de mourir. Je te prie, viens et mets tes mains sur elle. Ainsi elle sera guérie. »
24 Jésus est allé avec ce chef. Beaucoup de gens suivaient Jésus et le pressaient (chacun voulait être guéri).
25 A ce temps, il y avait une femme malade. Elle souffrait d’une perte de sang depuis douze ans.
26 Cette femme avait beaucoup souffert. Elle était soignée par plusieurs médecins. Elle avait dépensé tout ce qu’elle avait, mais sans solution. Sa santé devenait plus mauvaise.
27 Cette femme a entendu parler de Jésus. Elle s’est mise dans la foule, derrière Jésus. Elle a touché l’habit de Jésus.
28 Elle se disait en elle-même ceci : « Si je touche seulement l’habit de Jésus, je serai guérie. »
29 Immédiatement la perte de sang s’est arrêtée (elle était guérie).
30 Directement, Jésus a senti qu’il était diminué d’une force. Il s’est retourné vers les gens disant ceci : « Qui a touché mon habit? »
31 Ses disciples lui ont dit : Tu vois la foule qui te presse (pour la guérison) et tu demandes : « Qui m’a touché? »
32 Jésus a regardé autour de lui pour voir la personne qui l’avait touché.
33 La femme a eu peur. Elle tremblait, parce qu’elle savait bien que c’est elle qui l’avait touché. Elle s’est alors jetée aux pieds de Jésus,  et lui a dit toute la vérité.

34 Mais Jésus lui a dit ceci : « Ma fille, ta foi t’a sauvée, va en paix et sois guérie de ta maladie. »

35 Jésus continuait de parler, alors certaines personnes sont venues du chef de la synagogue. Ces gens ont dit à ce chef ceci : « Ta fille est morte. Pourquoi déranger encore le Maître Jésus? »

36 Jésus a fait semblant de ce qu’ils disaient. Il

a alors dit au chef de la synagogue ceci : « Ne crains pas, crois seulement. »
37 Après, Jésus est allé là. Il était accompagné seulement par Pierre, Jaques et Jean le frère de Jacques.
38 Ils sont arrivés chez le chef de la synagogue. Jésus a vu des gens faisant beaucoup de bruits. Les gens pleuraient et poussaient de grands cris.
39 Jésus est entré dans la maison. Il a dit aux gens ceci : « Pourquoi faites-vous du bruit et pourquoi pleurez-vous? (Jésus a continué de dire) : La fille n’est pas morte, mais elle dort. »
40 Mais les gens se sont moqués de Jésus (croyant qu’il mentait). Jésus a fait sortir tout le monde de la maison, il a pris avec lui le père et la mère de l’enfant et ses disciples. Ils sont allés là où se trouvait l’enfant.
41 Jésus a touché la fille par la main et il a dit : « Talithakoumi (qui signifie, jeune fille), lève-toi, je te dis. »
42 Immédiatement, la jeune fille s’est levée. Elle marchait (car elle avait douze ans). Les gens étaient très étonnés de sa guérison miraculeuse.
43 Jésus a donné ces ordres aux gens qui avaient vu le miracle : « Ne dites rien à personne sur ce qui s’est passé! », il a demandé qu’on donne de la nourriture à la fille.

CHAPITRE 6


1 Après cela, Jésus a quitté ce lieu-là. Il est allé dans sa ville d’origine avec ses disciples.
2 Le jour du sabbat est arrivé. Jésus s’est mis à enseigner dans la synagogue. Beaucoup de gens l’écoutaient. Ils étaient étonnés, se demandant :   « D’où viennent à Jésus ces choses? Quelle sagesse a-t-il?
3 N’est-ce pas qu’il est charpentier, fils de Marie le fils de Marie, frère de Jacques, Joseph, Jude et de Simon? Et ses sœurs ne sont-elles pas parmi nous? » (Jésus faisait le métier de son père  Joseph et les gens le connaissaient bien).

A cause de tout cela, ces gens ne pouvaient pas croire en Jésus (en d’autres termes, Jésus était pour eux une occasion de chute).
4 Mais Jésus leur a dit : « Un prophète n’est pas pris avec valeur sur sa terre d’originaire (pays, territoire, ville, etc…), parmi ses frères et dans sa propre maison.

5 Jésus n’a donc fait aucun miracle là. Il a seulement mis ses mains sur certains malades et les a guéris.
6 Jésus s’étonnait du fait que ces gens ne croyaient pas en lui. Alors il est allé dans les villages proches de là. Il y enseignait la Parole de Dieu.

7 Après cela, Jésus a appelé les douze apôtres. Il les a envoyés deux à deux et leur donnait pouvoir sur les esprits mauvais.
8 Jésus leur a dit ceci : Ne prenez rien pour le voyage, sauf un bâton. Ne prenez pas du pain, ni sac, ni argent dans la ceinture.
9 Mais portez des sandales et ne portez pas deux habits.
10 Chaque fois que vous entrez dans une maison, restez là jusqu’à ce que vous quittiez l’endroit.
11 Et si les gens ne vous reçoivent pas à un endroit, ne vous écoutent pas, quittez ce lieu et secouez la poussière de vos pieds, comme témoignage contre eux (Signe d’avertissement à ceux qui rejettent la Parole de Dieu, risquant le malheur).
12 Après cela, les disciples de Jésus sont partis (là où Jésus les envoyait). Ils prêchaient aux gens la repentance.
13 Ils chassaient beaucoup de démons, oignaient d’huile beaucoup de malades et les guérissaient.
14 Le roi Hérode a entendu parler de Jésus. Le nom de Jésus était connu partout. Hérode a dit : « Jean Baptiste s’est réveillé de la mort, c’est pour cette raison que ces choses extraordinaires se font par lui. »
15 D’autres personnes disaient : « Il est Elie, d’autres encore disaient : « Il est prophète comme l’un des prophètes. »
16 Hérode a appris cela. Il a dit : « Ce Jean que j’avais fait couper la tête, c’est lui qui est revenu au monde! »
17 Car Hérode lui-même avait fait arrêter Jean. Il l’avait fait lier en prison à cause d’Hérodias, femme de son frère Philippe qu’il avait épousée.
18 Jean avait dit à Hérode ceci : « Il ne t’est pas permis d’avoir la femme de ton frère. »
19 Hérodias était fâchée contre Jean (elle gardait rancune contre lui). Elle voulait le faire mourir.
20 Mais c’était difficile de faire cela, car Hérode craignait Jean. Il savait que Jean était un homme juste et saint. Hérode protégeait Jean. Et après l’avoir entendu, Hérode était grandement ne savait que faire, Il écoutait Jean avec joie.

21 Finalement, une occasion est arrivée à Hérodias. C’était le jour d’anniversaire de la naissance d’Hérode. Il a organisé une grande fête pour ses hauts fonctionnaires, chefs militaires et dirigeants de la Galilée.
22 La fille d’Hérodias est entrée dans la salle, elle dansait. Hérode était content d’elle, ses invités aussi. La joie d’Hérode était très grande. Il a alors dit à la jeune fille ceci : « Demande-moi ce que tu veux, et je te le donnerai. »
23 (Hérode a ajouté disant avec serment) : Ce que tu me demanderas, je te le donnerai, même la moitié de mon Royaume.
24 La jeune fille est sortie. Elle a dit à sa mère : Que pourrai-je demander? Sa mère a répondu : « La tête de Jean Baptiste. »
25 Immédiatement, la fille s’est précipitée vers le roi avec cette demande : « Je veux que vous me donniez maintenant même la tête de Jean Baptiste sur un plat. »
26 Le roi Hérode était triste de cette demande, mais à cause de ses paroles et de ses invités, il ne voulait pas le lui refuser (pour son honneur).
27 Donc, Hérode a envoyé immédiatement un garde. Il lui a donné l’ordre d’apporter la tête de Jean Baptiste. L’homme est allé couper la tête de Jean en prison.
28 Il l’a apportée sur un plat et l’a présentée à la fille. Celle-ci l’a donnée à sa mère.
29. Les disciples de Jean ont appris cela. Ils sont venus prendre son corps et l’ont enterré.

30 Après cela, les apôtres de Jésus se sont groupés autour de lui. Ils lui ont fait rapport de leur mission.
31 Beaucoup de gens venaient et rentraient (pour suivre Jésus). Alors, Jésus a dit à ses disciples d’aller avec lui à un endroit calme, car ils manquaient même le temps de manger (à cause de la foule).
32 Ils sont allés dans une barque à un endroit où ils étaient seuls.
33 Mais beaucoup de gens les suivaient, et ils les ont reconnus. Les gens de toutes les villes se précipitaient vers eux, ils passaient même avant eux vers l’endroit où ils allaient.
34 Jésus est sorti de la barque. Il a eu pitié des gens, ceux-ci étaient comme des brebis sans berger. Ainsi Jésus a commencé à les enseigner sur beaucoup de choses.

35 Il faisait déjà tard (le soir). Les disciples de Jésus se sont approchés de lui et ont dit : « Cet endroit est reculé (loin des gens), et il est déjà très tard,
36 envoie les gens loin d’ici vers les campagnes et villages proches, ainsi ils pourront acheter à manger. »
37 Mais Jésus leur a répondu ceci : « Donnez-leur vous-mêmes de la nourriture. Les disciples lui ont dit : Irions-nous acheter des pains pour deux cents deniers et leur donnerions-nous de la nourriture? » (C’était peu d’argent pour nourrir tous ces gens.)
38 Et Jésus leur a demandé ceci : « Combien de pains avez-vous? » Les disciples ont vérifié et ont dit : Cinq pains et deux poissons.

39 Alors Jésus leur a dit de faire asseoir tous les gens par groupes sur l’herbe verte.
40 Et ils se sont mis assis par rangées de cent et de cinquante.
41 Jésus a pris les cinq pains et les deux poissons. Il a levé les yeux vers le ciel. Il a rendu grâce, puis il a brisé les pains. Il les a donnés à ses disciples pour les distribuer aux gens (assis). Jésus a aussi partagé les deux poissons entre tous.
42 Tous les gens ont mangé et se sont rassasiés.
43 Et les disciples ont emporté douze paniers pleins de morceaux de pains et du reste des poissons.
44 Les gens qui avaient mangé, étaient au nombre de cinq mille.
45 Immédiatement, Jésus a demandé à ses disciples de monter dans la barque et de passer devant lui de l’autre côté (de la mer) vers
Bethsaïda; pendant ce temps, lui se séparait de la foule.
46 Jésus a quitté les gens. Il est allé prier sur la montagne.
47 Le soir, la barque était au milieu de la mer. Et Jésus était seul à terre.
48 Jésus a vu que ses disciples avaient beaucoup de difficultés à ramer, le vent était fort et ne leur permettait pas de bien avancer. Vers la quatrième heure de la nuit, Jésus est allé vers ses disciples. Il marchait sur la mer. Il était sur le point de les dépasser.
49 Ses disciples l’ont vu marcher sur la mer. Ils pensaient que c’était un esprit, ils criaient et avaient très peur.
50 Sans tarder, Jésus leur a parlé. Il leur a dit : « Courage, n’ayez pas peur! »
51 Et puis, Jésus est allé vers eux dans la barque. Et le vent s’est calmé. Les disciples étaient totalement étonnés,
52 car ils n’avaient pas compris le miracle des pains (fait par Jésus, versets 41, 42, 43). Leurs cœurs étaient durs (jusqu’à ce temps-là, les disciples de Jésus n’étaient pas totalement transformés en esprit, leur foi était encore petite).
53 Ensuite, Jésus et ses disciple sont traversé la mer. Ils sont arrivés dans le pays de Génésareth.
54 Alors, Jésus et ses disciples sont sortis de la barque. Les gens ont immédiatement reconnu Jésus.
55 Les gens venaient des endroits proches de là. Ils emmenaient des malades sur des lits, à tous les endroits connus où Jésus passait.
56 Jésus arrivait dans les villages, les villes ou les campagnes. Alors les gens mettaient les malades sur des places publiques. Ils demandaient à Jésus que les malades touchent seulement le bord de son habit. Tous ceux qui le touchaient, guérissaient.

            

CHAPITRE 7

 1 Après un temps, Les Pharisiens et quelques maîtres des lois ont venus de Jérusalem. Ils se sont groupés auprès de Jésus.
2 Ils ont vu quelques-uns des disciples de Jésus. Ceux-ci mangeaient avec des mains impures, c’est-à-dire non lavées.
3 D’habitude, les Pharisiens et les Juifs ne mangent pas sans s’être soigneusement lavé les mains. Ils font cela pour respecter ce que les anciens faisaient (selon la loi donnée par Moïse).
4 Quand ils reviennent de la place publique, ils ne mangent qu’après s’être lavé les mains. Ils observent beaucoup d’autres lois des anciens comme le lavage des coupes, de cruches et des vases d’airain.
5 Alors, les Pharisiens et maîtres de la loi ont demandé à Jésus ceci : « Pourquoi tes disciples ne respectent pas les règles des anciens, mais ils mangent sans se laver les mains? »
6 Jésus leur a répondu ceci : « Hypocrites! Esaïe (prophète) a bien prophétisé sur vous ceci : Ce peuple m’honore des lèvres seulement, mais son cœur est éloigné de moi.
7 C’est en vain qu’ils m’honorent, leurs enseignements sont de simples commandements humains. »
8 (Jésus a continué leur disant) : Vous abandonnez le commandement de Dieu et vous observez les lois de vie des hommes.

9 Et il Jésus dit : Vous rejetez profondément les commandements de Dieu pour garder vos propres lois.
10 Car Moïse a dit : Honore ton père et ta mère et celui qui maudit son père ou sa mère sera puni de mort.
11 Mais vous, vous dites que si un homme dit à son père ou à sa mère : Toute aide que tu auras reçue de moi est corban (c’est-à-dire don offert à Dieu),
12 alors vous ne lui laissez plus rien faire pour son père ou sa mère.
13 Ainsi vous avez annulé la Parole de Dieu pour y mettre vos lois. Vous faites aussi beaucoup d’autres choses semblables.
14 Après, Jésus a encore appelé la foule. Et il a dit : Ecoutez-moi tous et comprenez ceci :
15 Ce qui rend l’homme mauvais, c’est ce qui sort de lui, mais non pas ce qui vient hors de lui.
16 Si quelqu’un a des oreilles pour entendre, qu’il entende
17 Jésus a quitté la foule. Il est entré dans la maison. Ses disciples lui ont posé la question sur cette parabole.
18 Jésus leur a dit : Vous aussi, vous êtes sans intelligence? Vous ne comprenez pas que rien de ce qui du dehors entre dans l’homme, ne peut le rendre mauvais?
19 Car cela n’entre pas dans son cœur, mais dans son ventre, puis s’en va en dehors de son corps (En disant ceci, Jésus déclarait que toute nourriture est purifiée).
20 Jésus a encore dit : Ce qui sort de l’homme, c’est ce qui le rend mauvais.
21 Car c’est du dedans, du cœur des hommes que viennent les mauvaises pensées, les adultères, les débauches, les meurtres,
22 Les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie.
23 Toutes ces mauvaises choses sortent du dedans (du cœur) et rendent l’homme mauvais.
24 Après, Jésus a quitté cet endroit. Il est allé aux environs de Tyr et Sidon. Il est entré dans une maison et voulait rester caché.
25 Une femme venait d’entendre parler de Jésus. Sa fille était dérangée par un esprit mauvais. Cette femme est allée se jeter aux pieds de Jésus.
26 Elle était Grecque, Syro-Phénicienne d’origine. Elle priait Jésus de chasser l’esprit mauvais de sa fille.

27 Jésus lui a dit ceci : « Laisse d’abord les enfants se rassasier, car il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. »
28 La femme a répondu : « Oui, Seigneur, mais les petits chiens mangent les miettes des enfants sous la table. »
29 Alors, Jésus dit à cette femme ceci : « A cause de cette parole, tu peux aller, le démon est sorti de ta fille. »

30 Cette femme est rentrée à la maison. Elle a effectivement trouvé l’enfant couchée sur le lit, l’esprit mauvais était sorti d’elle.
31 Jésus a quitté le territoire de Tyr. Il est revenu à la mer de Galilée par Sidon, en traversant le pays de la Décapole.
32 Là, certaines personnes lui ont emmené un sourd parlant difficilement. Et ils ont supplié Jésus de lui imposer sa main.
33 Jésus a amené le malade loin des gens. Il lui a mis le doigt dans les oreilles. Il a touché la langue avec sa propre salive.
34 Ensuite, Jésus a regardé au ciel. Il lui a dit :    « Ephphatha », (c’est-à-dire sois ouvert).
35 Immédiatement, les oreilles de cet homme se sont ouvertes. Sa langue s’est déliée, Il a commencé à parler clairement.
36 Jésus a ordonné aux gens ceci : Ne dites rien à personne sur ce qui s’est passé. Mais plus il disait cela, plus les gens continuaient de le propager partout.
37 Les gens étaient très étonnés, et disaient :        « Jésus a fait toute chose bien. Il fait entendre les sourds et fait parler les muets. »

 

CHAPITRE  8

1 En ces jours-là, beaucoup de gens (qui suivaient Jésus) s’étaient encore groupés. Ils manquaient à manger, Jésus a appelé ses disciples. Il leur a dit ceci :
2 « J’ai pitié de ces gens : Il y a maintenant trois jours qu’ils sont avec moi, et n’ont rien à manger!
3 Si je les fais rentrer chez eux affamés, ils manqueront de force en chemin. Quelques-uns d’entre eux sont venus de loin.

4 Les disciples ont répondu : « Comment pourrait-on les faire rassasier des pains, ici dans le désert? »
5 Jésus leur a demandé : « Combien de pains avez-vous? Réponse : « Sept pains. »
6 Alors Jésus a demandé à la foule de s’asseoir par terre. Il a pris les sept pains, a rendu grâces, les a rompus et les a donnés à ses disciples pour distribuer aux gens assis.
7 Les disciples savaient encore quelque petits poissons. Jésus a rendu grâces. Puis, il a fait distribuer ces petits poissons par ses disciples.
8 Les gens ont mangé, ils se sont rassasiés. Après, les disciples ont emporté sept corbeilles pleines de morceaux qui restaient.
9 Le nombre de gens était environ quatre mille. Ensuite, Jésus les a fait partir chez eux.
10 Immédiatement, Jésus est monté dans une barque avec ses disciples. Ils sont allés à la région de Dilmanitha.
11 Les Pharisiens sont arrivés là. Ils ont commencé à discuter avec Jésus. Ils voulaient tester Jésus, et lui demandaient un signe venant du ciel (prouvant qu’il est réellement fils de Dieu).
12 Jésus a beaucoup regretté et a dit : « Pourquoi ces demandent-ils un signe? Je vous le dis en vérité, aucun signe ne leur sera donné. »
13 Puis Jésus a quitté. Il est allé monter encore dans la barque pour passer à l’autre bord.
14 Les disciples de Jésus ont oublié d’emmener les pains. Ils n’en avaient qu’un seul avec eux dans la barque.
15 Jésus leur a ordonné ceci : « Gardez-vous du levain des Pharisiens. »
16 Les disciples discutaient entre eux : « Est-ce parce que nous n’avons pas de pains? »
17 Jésus a compris ce qu’ils disaient. Il leur a alors demandé : « Vous ne voyez ni ne comprenez toujours pas? Avez-vous des cœurs durs?
18 Vous avez des yeux, mais vous ne voyez pas? Et vous avez des oreilles, mais vous n’entendez pas? Et vous ne vous souvenez de rien?
19 Jésus leur a dit encore : Quand j’ai rompu les cinq pains pour les cinq mille hommes, combien de paniers pleins de morceaux avez-vous

pris? Les disciples ont répondu : douze paniers.
20 Et quand j’ai rompu les sept pains pour les quatre mille hommes, combien de corbeilles pleines de morceaux avez-vous prises? Ils ont répondu : sept.
21 Jésus leur a dit encore : Ne comprenez-vous pas toujours?

22 Jésus et ses disciples Béthsaïda. Là un aveugle a été amené auprès de Jésus. Les gens ont priaient Jésus de le toucher.
23 Jésus l’a pris par la main, il l’a conduit hors du village. Puis, il a mis de la salive sur les yeux de l’aveugle, et lui a imposé les mains. Ensuite, Jésus a demandé à l’aveugle s’il voyait quelque chose.
24 L’aveugle a dit : « J’aperçois les hommes, mais j’en vois comme des arbres qui marchent. »
25 Jésus a encore mis les mains sur les yeux (de l’aveugle). L’aveugle regardait fixement. Il a été guéri, et voyait clairement.
26 Alors Jésus a fait partir cet homme chez lui (à la maison). Il lui a demandé de ne pas entrer dans le village.
27 Jésus est allé avec ses disciples dans les villages autour de Césarée de Philippe. Quand ils étaient en chemin, Jésus a demandé à ses disciples :         « Qu’est-ce que les gens disent de moi?»
28 Les disciples ont répondu ceci : Jean-Baptiste, les autres disent : Elie, d’autres encore l’un des prophètes.
29 Jésus s’est tourné vers ses disciples. Il leur a demandé : Et vous, qui suis-je? Pierre a répondu : « Tu es le Christ. »
30 Jésus a averti ses disciples de ne dire à personne de lui (qu’il est le Christ).
31 Alors Jésus a commencé à leur enseigner ceci : « Il fallait que le Fils de l’homme souffre beaucoup de choses, qu’il soit rejeté par les anciens, par les principaux sacrificateurs et les maîtres de la loi, qu’on le mette à mort et qu’il ressuscite trois jours après. »
32 Jésus disait à ses disciples ces choses ouvertement. Et Pierre l’a pris à part. Il le reprochait.

33 Mais Jésus s’est retourné, il a regardé ses disciples. Il a blâmé Pierre (lui a montré sa faute) : « Arrière de moi, Satan. » Il a dit : « Tu ne penses pas aux choses de Dieu, mais à celles des hommes. »
34 Ensuite, Jésus a appelé les gens avec ses disciples. Il leur a dit ceci : Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il se refuse lui-même, qu’il se charge de sa croix et me suive.
35 Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui perdra sa vie cause de moi et de la Bonne Nouvelle, la sauvera.
36 (Jésus a encore dit) : Et ça sert à quoi à un homme de gagner tout le monde s’il perd son âme?
37 Qu’est-ce qu’un homme donnerait en échange de son âme?
38 (Jésus a ajouté) : « Si quelqu’un a honte de moi et de mes paroles au milieu de cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l’homme (Jésus) aura aussi honte de lui quand il viendra dans la gloire de son Père avec les saints anges. »

CHAPITRE 9

1 Jésus a encore dit aux gens ceci : « Je vous le dis en vérité, quelques gens parmi ceux qui sont ici, ne mourront pas sans voir le Royaume de Dieu venir avec puissance. »
2 Après six jours, Jésus a pris Pierre, Jacques et Jean. Il les a conduits sur une haute montagne. Là, Jésus a changé de visage devant eux.
3 Les habits de Jésus sont devenus brillants et plus blancs que personne ne puisse les blanchir ainsi au monde.
4 Elie et Moïse leur sont apparus. Ils parlaient avec Jésus.
5 Pierre a pris la parole. Il a dit à Jésus ceci :       « Rabbi (Maître), il est bon pour nous que nous soyons ici. Faisons trois tentes : Une pour toi, une pour Moïse et une pour Elie. »
6 Pierre ne savait que dire. Pierre, Jacques et Jean avaient grandement peur.
7 Après cela, un nuage est venu les couvrir et une voix est sortie du nuage, disant ceci : « Celui-ci (Jésus) est mon Fils bien aimé, écoutez-le. »
8 Immédiatement, les disciples de Jésus (Pierre, Jacques et Jean) ont regardé tout autour. Ils n’ont vu que Jésus seul avec eux.

9 Après, Jésus, Pierre, Jean et Jacques descendaient de la montagne. Jésus leur a demandé de ne rien dire à personne ce qui s’est passé, jusqu’ à ce que le Fils de l’homme (Jésus) se réveille de la mort.
10 Ainsi, Pierre, Jacques et Jean ont gardé cette parole de Jésus. Ils discutaient entre eux et se disaient : discutant entre eux ce que pourrait signifier la résurrection des morts.
11 Et ils (disciples) lui ont demandé : « Pourquoi les maîtres de la loi (scribes) disent qu’il faut qu’Elie vienne premièrement? »
12 Jésus leur a répondu ceci : « Elie vient en effet d’abord rétablir toutes choses. Et pourquoi est-il écrit du Fils de l’homme (Jésus) qu’il doit souffrir beaucoup et être rejeté? »

13 (Jésus a encore dit aux disciples) : « Mais je vous dis qu’Elie est venu. Ils l’ont traité selon leur volonté, comme il est écrit de lui. »
14 Par la suite, Jésus, Pierre, Jacques et Jean sont arrivés auprès des autres disciples. Ils ont vu une grande foule autour d’eux. Les autres disciples discutaient avec les maîtres de la loi.

15 Tous les peuples ont vu Jésus.  Directement, ils étaient très contents. Ils ont couru pour le saluer.
16 Jésus a demandé aux disciples restés ceci : « De quoi discutiez-vous avec eux? »
17 Un homme dans la foule a répondu : « Maître, j’ai amené auprès de toi mon fils. Il est possédé d’un esprit muet.
18 Partout où cet esprit le saisit, il le jette à terre. L’enfant fait sortir beaucoup de salive, grince les dents, et devient tout raide, j’ai prié tes disciples de chasser cet esprit mauvais. Ils n’ont pas  réussi. »
19 Jésus a répondu : « Oh peuples qui ne croient pas, jusqu’à quand resterai-je avec vous? Jusqu’à quand vous supporterai-je? »

(Jésus a dit encore) : « Amène-moi l’enfant! », et on lui le amena.
20 L’enfant a vu Jésus. Immédiatement, il se roulait par terre et la salive sortait de sa bouche.
21 Jésus a demandé au père de l’enfant ceci : Combien de temps y a-t-il que cela lui est arrivé? Il a répondu : Depuis son enfance.
22 Et souvent, l’esprit le jette dans le feu et dans l’eau pour le faire mourir. Le père de l’enfant a dit à Jésus : « Si tu peux, aie pitié de nous et aide-nous. »
23 (Jésus lui a dit) : « Crois-tu? Eh bien tout est possible à celui qui croit. »
24 Sans tarder, le père de l’enfant s’est exclamé disant : « Je crois, aidez-moi à ne pas être quelqu’un qui croit pas. »
25 Ensuite, Jésus a vu la foule accourir. Il a menacé l’esprit mauvais et lui a dit ceci : « Je te l’ordonne, sors de cet enfant et n’y reste plus. »
26 Et l’esprit est sorti. Il a poussé un grand cri en agitant fortement l’enfant. Celui-ci est devenu comme mort. En le voyant, beaucoup de gens disaient : « Il est mort. »
27 Mais Jésus l’a pris par la main. Il l’a fait lever l’enfant, et sans tarder, l’enfant s’est mis debout.
28 Après cela, Jésus est entré dans la maison (de quelqu’un, peut-être de l’un de ses disciples). Quand Jésus et ses disciples étaient seuls, ils ont alors lui posé cette question : « Pourquoi avons-nous échoué de chasser cet esprit mauvais? »
29 Jésus a répondu à ses disciples ceci : « Cette espèce d’esprit mauvais ne peut sortir que par la prière. »
30 Ensuite, Jésus et ses disciples ont quitté cet endroit. Ils ont traversé la Galilée. Jésus ne voulait pas que les gens sachent là où lui et ses disciples étaient,

31 parce que Jésus enseignait ses disciples ceci :   « Le Fils de l’homme sera livré aux mains des hommes. Ils le tueront, mais il se réveillera de la mort trois jours après. » 
32 Mais les disciples n’ont pas compris les paroles de Jésus. Ils avaient peur de lui poser une question à ce propos.
33 Après, Jésus et ses disciples sont arrivés à Carpernaüm. Jésus était dans la maison (probablement de l’un de ses disciples…). Il a demandé à ses disciples ce dont ils parlaient en route.
34 Mais les disciples sont restés calmes. Ils discutaient au sujet de celui qui est le plus grand.
35 Jésus s’est assis. Il a appelé les douze apôtres, il leur a dit ceci: « Si quelqu’un veut être le premier, il doit être le tout dernier et le serviteur de tous. »
36 Jésus a pris un petit enfant. Il l’a mis debout parmi eux, il l’a pris dans ses bras et a dit aux gens ceci :
37 « Tout celui qui reçoit l’un de ses petits-enfants à mon nom, me reçoit, et tout celui qui m’accueille, n’accueille pas moi, mais accueille celui qui m’a envoyé (Dieu). »
38 L’apôtre Jean a dit à Jésus : « Maître, nous avons vu un homme chasser les mauvais esprits en ton nom. Nous lui avons dit d’arrêter cela parce qu’il n’était pas l’un de nous. »
39 Jésus leur a dit : « Ne l’arrêtez pas. Il n’y a personne qui puisse faire un miracle en mon nom, et dire après quelque chose de mauvais à mon sujet,
40 car tout celui qui n’est pas contre nous, est pour nous.
41 Je vous dis la vérité; tout celui qui vous donne un verre d’eau en mon nom, parce que vous appartenez à Christ, ne perdra certainement pas sa récompense.
42 Et si quelqu’un amène au péché un de ces petits qui croient, il vaudrait mieux pour lui de lui mettre au cou, une grosse meule de moulin et qu’on le jette dans la mer.
43 (Jésus a continué) : Si ta main est pour toi une occasion de péché, coupe là. Il est mieux que tu entres dans la vie (éternelle) avec un bras qu’en avoir deux et d’aller dans la géhenne où le feu qui ne s’éteint point.
45 Si ton pied est pour toi une occasion de péché, coupe-le. Il est mieux que tu entres dans la vie (éternelle) infirme que d’avoir deux pieds et être jeté dans la géhenne, dans le feu qui ne s’éteint pas.
47 Et si ton œil t’amène au péché, enlève-le. Il est mieux que tu entres dans le Royaume de Dieu avec un œil que d’avoir deux yeux et d’être jeté dans la géhenne.
48 Où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s’éteint point.
49 Car chaque personne sera salée de feu.
50 Le sel est bon, mais s’il perd sa saveur, comment peut-on le rendre encore salé? (Jésus a conclu), disant : Ayez du sel en vous-mêmes, et soyez en paix les uns avec les autres. » (Sel, signe qu’on est un chrétien.)

CHAPITRE 10

1 Jésus a encore quitté cette place. Il est allé dans la région de Judée de l’autre côté du Jourdain. Les gens sont encore allés vers lui. Et comme c’était son habitude, Jésus a commencé à enseigner la foule.
2 Quelques Pharisiens sont venus le tester. Ils lui ont demandé : « Est-il permis à l’homme de divorcer d’avec sa femme? »
3 Jésus a répondu ceci : « Qu’est-ce que les  Saintes Ecritures disent? »
4 (Les Pharisiens ont dit) : « Moïse a permis à un homme d’écrire une lettre de divorce et de renvoyer sa femme. »
5 (Jésus a répondu) : Moïse permettait cela à cause de la dureté de vos cœurs,
6 mais dès le commencement de la Création, Dieu a fait l’homme et la femme.
7 C’est pour cette raison que l’homme quittera son père et sa mère et sera uni à sa femme,
8 et les deux (homme et femme) deviendront une seule chair. Donc ils ne sont plus deux, mais un.
9 D’où, ce que Dieu a uni ensemble, un homme ne peut pas le séparer.
10 Après cela, Jésus et ses disciples étaient encore dans la maison. Les disciples lui ont demandé à propos de ce qu’il venait de dire (le divorce).
11 Jésus leur a répondu ceci : « Tout celui qui divorce d’avec sa femme et épouse une autre, commet l’adultère avec elle.
12 Et si la femme divorce d’avec son mari et en épouse un autre, elle commet l’adultère. »
13 Les gens ont amené à Jésus de petits enfants pour qu’il les touche, mais ses disciples les barraient.
14 Jésus a vu cela. Il n’était pas content, Jésus a dit à ses disciples ceci : « Laissez les enfants venir à moi, et ne les empêchez pas, car le Royaume de Dieu appartient à ceux qui sont comme eux.
15 (Jésus a continué, disant) : « Je vous dis la vérité, tout celui qui ne recevra pas le Royaume de Dieu comme un petit enfant, n’y entrera jamais. »
16 Et Jésus a pris les enfants dans ses bras. Il leur a imposé les mains.

17 Un Jour Jésus marchait. Un homme a couru vers lui, il est tombé à genoux devant lui. Cet homme a demandé à Jésus ceci : « Bon maître, que dois-je faire pour avoir la vie éternelle? »
18 (Jésus a répondu) : Pourquoi m’appelles-tu bon? Personne n’est bon sauf Dieu seul.
19 (Jésus lui a dit encore) : Tu connais les commandements? Tu ne coucheras pas avec une femme d’autrui, tu ne tueras point, tu ne voleras point, tu ne diras point de faux témoignage, tu ne frauderas pas, honore ton père et ta mère.
20 L’homme a dit : Maître, j’ai fait tout cela depuis ma jeunesse.
21 Jésus a regardé cet homme. Il l’a aimé, disant : Il te manque une chose. Va et vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres. Tu auras des richesses dans les cieux. Alors, viens, suis-moi. »
22 Quand Jésus a dit cela, la face de cet homme s’est courbée. Il était très triste parce qu’il avait une grande richesse.
23 Jésus a regardé autour de lui. Il a dit à ses disciples ceci : « Il sera difficile aux riches d’entrer dans le Royaume de Dieu. »
24 Les disciples étaient étonnés des paroles de Jésus. Mais il leur a dit encore ceci : « Enfants, il est difficile d’entrer dans le Royaume de Dieu.
25 Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le Royaume de Dieu. »
26. Les disciples étaient encore plus étonnés de l’entendre dire cela. Ils se sont dits l’un à l’autre ceci : « Qui alors peut être sauvé? »
27 Jésus les a regardés. Il a dit ceci : « Pour l’homme, ceci est impossible, mais Dieu peut faire  toutes les choses. »
28 Pierre a dit à Jésus ceci : « Nous avons tout laissé pour te suivre. »
29 Jésus lui a répondu : Je vous dis la vérité, personne ne peut laisser sa maison ou ses frères ou sœurs ou mère ou père ou enfants ou champs pour moi et l’Evangile,
30 sans recevoir cent fois de plus dans la vie actuelle, maisons, frères, sœurs, mères, enfants et champs et avec souffrances dans le Royaume

de Dieu dans le temps à venir.
31 Mais nombreux qui sont les premiers seront les derniers, et les derniers seront les premiers.
32 Jésus et ses disciples étaient en route vers Jérusalem. Jésus allait devant eux. Les disciples étaient grandement étonnés, et ceux qui suivaient, avaient crainte.
33 Jésus a dit à ses disciples ceci : Nous allons jusqu’à Jérusalem, et le Fils de l’homme sera livré aux principaux sacrificateurs et aux maîtres de la loi. Ils le condamneront à mort et le livreront aux païens.
34 Ils vont se moquer de lui et cracher sur lui, le fouetter et le tuer. Après trois jours, Il se réveillera de la mort.
35 Alors Jacques et Jean, les fils de Zébedée sont allés auprès de Jésus. Ils ont dit : « Maître, nous voulons que tu fasses pour nous ce que nous te demanderons. »
36 Jésus leur a demandé : « Qu’est-ce que vous voulez que je fasse pour vous? »
37 Ils ont répondu ceci : Que l’un de nous s’asseye à ta droite et l’autre à ta gauche dans ta gloire (deux positions de prestige et de pouvoir).
38 (Jésus leur a dit) : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire ou être baptisé du baptême dont je dois être baptisé? »
39 Ils ont répondu : Nous pouvons. Jésus leur a dit : Vous boirez la coupe que je dois boire et vous serez baptisés du baptême dont je dois être baptisé,
40 mais s’asseoir à ma droite ou à ma gauche, ce n’est pas à moi d’accorder cela. Ces places appartiennent à ceux pour lesquels elles ont été préparées.
41 Les dix autres apôtres ont entendu cela. Ils n’étaient pas contents de Jacques et Jean.
42 Jésus les a appelés tous ensemble. Il leur et a dit : Vous savez que ceux qui sont considérés comme chefs des nations font souffrir le peuple et que les grands les dominent.
43 Ce n’est pas la même chose pour vous. Tout celui qui veut être grand parmi vous, doit être votre serviteur.

44 Et toute personne qui veut être première parmi vous, qu’il soit esclave de tous.
45 Même le Fils de l’homme (Jésus) n’est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie afin de sauver beaucoup de gens.
46 Ensuite, Jésus et ses disciples sont arrivés à Jéricho. Ils ont quitté la ville avec beaucoup de gens. Pendant ce temps, le fils de Timé, Bartimée (fils de Timé) était assis au bord du chemin, il était un aveugle mendiant.
47 L’aveugle (Bartimée) a entendu que c’était Jésus de Nazareth. Il s’est alors mis à crier :          « Fils de David, aïe pitié de moi. »
48 Beaucoup de gens le repoussaient. Ils lui demandaient de se taire. Mais l’aveugle criait beaucoup plus fort : « Fils de David, aïe pitié de moi. »
49 Jésus s’est arrêté. Il a dit ceci : Appelez-le. Les gens ont appelé l’aveugle Bartimée. Ils lui ont dit : « Prends courage, lève-toi, il t’appelle. »
50 L’aveugle Bartimée a jeté son manteau. Il s’est levé et d’un bond et a atteint Jésus.
51 Jésus a demandé à l’aveugle ceci : « Que veux-tu que je fasse pour toi? Il a répondu : Rabbouni (Maître Seigneur), je veux voir.
52 (Jésus a dit l’aveugle) : Va, ta foi t’a sauvé. Immédiatement, il a recouvré sa vue. Il s’est mis à suivre Jésus sur le chemin.

CHAPITRE 11

1 Après cela, Jésus et ses disciples s’approchaient de Jérusalem. Ils étaient près de Bethphagé et de Béthanie vers le Mont des Oliviers. Jésus a envoyé deux de ses disciples.
2 Il leur a dit : « Allez au prochain village. Quand vous entrez là, vous trouverez un ânon attaché. Personne n’est jamais monté sur lui. Détachez-le et amenez-le ici.
3 Si quelqu’un vous demande pourquoi vous faites cela, dites-lui que le Seigneur en a besoin. Immédiatement il le laissera venir ici. »
4 Les deux disciples sont allés. Ils ont trouvé un ânon dehors sur le Chemin, près d’une porte.
5 Quelques personnes étaient là. Elles leur ont posé cette question :

« Qu’est-ce vous faites? Pourquoi détachez-vous cet ânon? »
6 Les disciples ont répondu comme Jésus leur avait dit, et ces gens les ont laissés partir.
7 Ils ont amené l’ânon à Jésus. Ils ont mis leurs vêtements sur l’ânon. Jésus s’est assis dessus.
8 Beaucoup de gens étendaient leurs vêtements sur le chemin. D’autres y mettaient des branches. Ils avaient coupé ces branches dans les champs. 
9 Les gens qui sont allés avant et les autres qui suivaient, criaient comme ceci : « Hosanna! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur.
10 Bénie soit l’arrivée du Royaume à venir de notre Père David. Hosanna dans les lieux les plus hauts! »
11 Jésus est entré dans Jérusalem. Il est allé au Temple, Il a regardé autour de chaque chose. Mais il était déjà tard, alors Jésus est allé avec les douze Apôtres.
12 Le lendemain, Jésus et ses disciples ont quitté Béthanie. Jésus a eu faim.
13 Il a vu de loin un arbre (figuier). Il est allé voir si cet arbre avait des fruits. Jésus est arrivé à l’arbre. Il n’y a trouvé que des feuilles puisque ce n’était pas le temps où les figues poussent.
14 Jésus a dit (à l’arbre) : « Jamais personne ne mangera de ton fruit! », et les disciples de Jésus ont entendu dire cela.
15 Ensuite, Jésus et ses disciples sont arrivés à Jérusalem. Jésus est entré au Temple. Il commençait à chasser les gens qui vendaient et achetaient les choses. Jésus a renversé les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons.
16 Et Jésus ne laissait personne transporter aucun objet à travers le Temple.
17 Jésus enseignait comme ceci : « N’est-il pas écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations? Mais vous, vous en avez fait une tanière des voleurs. »
18 Les principaux sacrificateurs et les maîtres de la loi ont entendu Jésus parler ainsi. Ils cherchaient alors les moyens de le faire mourir. Ils craignaient, puisque toute la foule admirait l’enseignement de Jésus.
19 Le soir est venu. Jésus est sorti de la ville.
20 Le matin, Jésus passait avec ses disciples. Ceux-ci ont vu le figuier (arbre) séché jusqu’aux racines.
21 Pierre s’est rappelé ce qui s’était passé. Il a dit à Jésus ceci : « Rabbi, regarde, le figuier que tu avais maudit a séché.

22 Jésus leur a répondu ceci : Ayez foi en Dieu.
23 Je vous le dis en vérité : si quelqu’un dit à cette montagne quitte là et jette-toi dans la mer, et s’il ne doute pas dans son cœur et croit ; Cela se fera.
24 Ainsi je vous dis ceci : tous ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et ça sera pour vous.
25 Et lorsque vous êtes debout entrain de prier, et  si vous pensez avoir quelque chose contre quelqu’un, pardonnez-lui. Si vous faites cela, votre Père qui est dans les cieux va aussi pardonner vos péchés.
26 Mais si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne pardonnera pas non plus vos péchés.
27 Par la suite, Jésus et ses disciplesse sont rendus encore à Jérusalem. Jésus marchait dans le Temple. Les principaux sacrificateurs, les maîtres de la loi et les anciens sont allés à lui. Ils lui ont  posé cette question :

28 « Par quelle autorité fais-tu ces choses, et qui t’a donné l’autorité de les faire? »
29 Jésus leur a répondu ceci : « Je vous poserai aussi une question, Répondez-moi, et je vous dirai par quelle autorité je fais ces choses.
30 Est-ce que le baptême de Jean venait du ciel, ou des hommes? Dites-moi.
31 Ils discutaient entre eux à ce sujet, après et ils ont dit : Si nous répondons : du ciel, il dira, pourquoi n’avez-vous pas cru en lui?
32 Et si nous disons : des hommes… ils craignaient le peuple, car tous considéraient Jean comme prophète.
33 Alors ils ont répondu à Jésus ceci : « Nous ne savons pas », et Jésus leur a dit : « Moi non plus, je ne vous dirai pas par quelle autorité je fais ces choses. »

CHAPITRE 12

1 Ensuite,  Jésus a commencé de leur parler en parabole. Il disait ceci : « Un homme a planté une vigne. Il a mis un mur autour de cette vigne, après il l’a fait louer à certains hommes (vignerons). Puis il a quitté le pays.
2 Le temps de la récolte est arrivé. Cet homme a envoyé un serviteur à ceux qui louaient sa vigne. C’était pour recevoir d’eux une part du fruit (produit) de la vigne.

3 Mais ces gens ont saisi l’homme envoyé. Ils l’ont battu, et l’ont renvoyé vide.
4 Le propriétaire de la vigne a encore envoyé un autre serviteur vers eux. Ils l’ont frappé à la tête, et l’ont traité honteusement.
5 Le propriétaire a encore envoyé un autre, mais ils l’ont tué. Il a envoyé beaucoup d’autres. Certains d’entre eux étaient battus, d’autres tués.
6 Le responsable de la vigne est resté avec un homme à envoyer. C’était son fils qu’il aimait. Il l’a envoyé dernier de tous, disant, ils vont respecter mon fils.
7 Mais les locataires de la vigne se sont dits entre eux : Celui-ci est son héritier. Venez, tuons le et l’héritage sera à nous.
8 Ainsi ils l’ont pris et l’ont jeté hors de la vigne.
9 (Jésus a demandé) : Que fera alors le propriétaire de la vigne? Il viendra tuer les locataires et donner la vigne aux autres.
10 (Jésus a posé la question) : N’avez-vous pas lu cette Ecriture? : « La pierre rejetée par les bâtisseurs est devenue la principale de l’angle,
11 Dieu a fait ceci et c’est merveilleux à nos   yeux. »
12 Alors, les principaux sacrificateurs et scribes cherchaient un moyen pour arrêter Jésus. Ces gens ont découvert que Jésus avait dit cette parabole contre eux.
13 Quelque temps plus tard, ils ont envoyé des Pharisiens et des Hérodiens à Jésus. C’était pour l’attraper à partir de ses paroles.
14 Ils sont allés vers Jésus et lui ont dit ceci :         « Maître, nous savons que tu es un homme vrai, tu n’es pas inquiété par les hommes, car tu ne

regardes pas à l’extérieur des hommes, mais tu enseignes la voie de Dieu en vérité. Est-il permis ou non de payer les taxes à César?
15 Pouvons-nous payer ou pas? Mais Jésus savait leur hypocrisie. Il leur a posé cette question : « Pourquoi me tentez-vous? Apportez-nous un denier pour moi de le voir.
16 Ils en ont apporté un à Jésus. Il leur a posé cette question : « De qui portent l’effigie et l’inscription? Ils ont répondu : de César.
17 Jésus leur a dit alors ceci : Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. », Et ils étaient étonnés par les paroles de Jésus.
18 Alors les Saducéens (qui refusaient la résurrection), sont allés vers Jésus.
19 Ils ont lui posé cette question : « Maître, Moïse a écrit pour nous que si le frère d’un homme meurt et quitte sa femme, sans avoir d’enfants, son frère épousera sa veuve, pour avoir des enfants pour son frère.
20 Alors, il y avait sept frères. Le premier s’est marié. Il est mort sans avoir laissé d’enfants.
21 Le second a épousé la veuve, mais il est aussi mort sans enfants. C’était la même chose avec le troisième.
22 En fait, aucun de sept maris n’a laissé d’enfants.
23 A la résurrection, à qui sera cette femme? Car les sept maris l’avaient épousée. »

24 Jésus a répondu : « Vous êtes-vous pas en erreur, parce que vous ne connaissez pas les Ecritures, ni la Puissance de Dieu.
25 (Jésus a continué disant ceci : Car à la résurrection des morts, les hommes n’épouseront point de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme des anges dans les cieux.
26 A propos de la résurrection des morts, est-ce que vous n’avez-vous pas lu, dans le livre de Moïse, ce que Dieu lui avait dit à propos du buisson : je suis le Dieu d’Abraham, le

Dieu d’Isaac, et le Dieu de Jacob?
27 Il n’est pas Dieu des morts, mais des vivants. Vous vous trompez grandement.
28 Un des maîtres de la loi est venu, Il les avait entendus discuter. Cet homme savait que la réponse était bonne. Il a alors demandé à Jésus :

« Quel est le premier de tous les commandements? »
29 Jésus a répondu, « Le premier est, « Ecoute, Israël, le Seigneur, notre Dieu est l’unique Seigneur,
30 et tu aimeras le Seigneur ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ta force,
31 Le second est : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas d’autre commandement plus grand que ceux-là. »
32 Le Maître de la loi lui a dit : « Bien dit, Maître, tu as raison de dire que Dieu est unique, et qu’il n’y en a point d’autre que lui.
33 L’aimer de tout son cœur, de toute sa pensée, de toute son âme, et de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, c’est plus que tous les holocaustes et sacrifices. »
34 Jésus a vu qu’il avait répondu sagement, il lui a dit : « Tu n’es pas loin du Royaume de Dieu. », personne n’a plus osé lui poser encore des questions.
35 Ensuite, Jésus enseignait dans le Temple. Il disait : « Comment les scribes disent-ils que le Christ est fils David?
36 David lui-même, plein du Saint-Esprit a dit : Le Seigneur a dit à mon Seigneur, assieds-toi à ma droite jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marche pied.
37 David lui-même l’appelle Seigneur, comment donc est-il son fils? Une grande foule des gens écoutaient Jésus avec plaisir.
38 Jésus les enseignait disant : « Attention aux maîtres de la loi. Ils aiment se promener en robes

longues, et à être salués dans les places publiques,
39 Et avoir les premiers sièges dans les synagogues et les places d’honneur dans les fêtes.
40 Ils dévorent les maisons de veuves et pour se montrer, font de longues prières. De tels hommes seront jugés sévèrement par Dieu. »
41 Jésus s’est assis vis-à-vis de l’endroit où on donnait l’offrande. Il regardait comment la foule y mettait de l’argent. Plusieurs riches mettaient beaucoup.
42 Mais une pauvre veuve est venue. Elle y a mis deux petites pièces, faisant un quart de sou.
43 Alors Jésus a appelé ses disciples. Il leur a dit : « Je vous dis la vérité, cette pauvre veuve a donné plus que les autres dans le tronc.
44 Ils ont tous donné ce qu’ils avaient de trop, mais elle a mis tout ce qu’elle possédait pour vivre de sa pauvreté.

CHAPITRE13

1 Jésus est sorti du Temple. Un de ses disciples lui a dit : Maître, regarde quelles pierres, quelles constructions!
2 Jésus lui a répondu : Tu vois ces grandes constructions? Il ne restera pas pierre sur pierre qui ne soit renversée.
3 Jésus s’est assis sur le Mont des Oliviers en face du Temple. Pierre, Jacques, Jean et André lui ont demandé :
4 « Dis-nous quand cela arrivera-t-il et par quel signe connaîtra-t-on que toutes ces choses s’accompliront? »
5 Jésus leur a dit ceci : « Attention que personne ne vous ne vous mette en erreur.
6 Beaucoup de gens viendront en mon nom disant ceci : C’est moi, et ils tromperont beaucoup de gens.
7 Quand vous entendez parler des guerres et des bruits de guerre, ne soyez pas troublés. De telles choses doivent arriver, mais ce ne sera pas encore la fin du monde.

8 Une nation s’élèvera (en guerre) contre une nation, et un royaume contre un royaume. Il y aura des famines. Ce ne sera que le commencement des douleurs.
9 Attention à vous-mêmes. On vous livrera aux tribunaux et vous serez battus des verges (fouettés) dans les synagogues. Vous comparaîtrez devant des gouverneurs et devant des rois pour leur parler de moi. 
10 Et la Bonne Nouvelle doit premièrement être prêchée à toutes les nations.
11 Quand vous serez arrêtés et livrés, ne vous inquiétez pas d’avance de ce que vous aurez à dire. Ce que vous direz, vous sera donné à l’heure même, car ce n’est pas vous qui parlerez, mais le Saint-Esprit.
12 Le frère livrera son frère à la mort. Le père aussi livrera son enfant à la mort. Les enfants se rebelleront contre leurs parents et les feront mourir.
13 Vous serez haïs de tous à cause de mon nom, mais celui qui restera ferme jusqu’à la fin, sera sauvé.
14 Lorsque vous verrez l’abomination de la désolation établie là où elle ne doit pas être, que celui qui lit fasse attention; alors que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes;
15 Que celui qui sera sur le toit ne descende pas et n’entre pas pour prendre quelque chose dans sa maison.
16 Et que celui qui sera dans le champ, ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau.
17 Les femmes enceintes et celles qui allaitent, seront malheureuses en ces jours-là.
18 Priez pour que ces choses n’arrivent pas en hiver,
19 car la souffrance en ces jours, sera telle qu’il n’y en a point eu de semblable depuis le commencement du monde créé par Dieu jusqu’à présent et qu’il y en aura plus jamais.
20 Si le Seigneur n’avait pas diminué ces jours de grandes souffrances, personne ne serait sauvé ; mais à cause des élus, il les a rendus courts
21 Si alors quelqu’un dit que le Christ est ici, où il est là, ne le croyez pas.

22 Car de faux prophètes s’élèveront. Ils feront des choses extraordinaires au point de séduire même les élus, s’il était possible.
23 Soyez donc prudents, je vous ai tout dit en avance.
24 Mais dans ces jours après cette grande souffrance, le soleil sera sombre, la lune ne donnera plus sa lumière.
25 Les étoiles tomberont du ciel et les puissances qui sont dans les cieux seront détruites.
26 Alors les gens verront le Fils de l’homme (Jésus) venir sur les nuages avec une grande puissance et gloire.
27 Et Jésus va envoyer les anges rassembler les élus des quatre vents de l’extrémité de la terre jusqu’à l’extrémité du ciel.
28 Maintenant, apprenez par la comparaison tirée du figuier. Dès que les branches deviennent tendres et que les feuilles poussent, vous savez que l’été est proche.
29 Ainsi, quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le Fils de l’homme est près de venir.
30 (Jésus a continué), disant : je vous le dis en vérité, cette génération ne passera pas, que toutes ces choses n’arrivent.
31 Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.
32 Pour ce qui est du jour ou de l’heure, personne ne le sait, ni les anges dans le ciel, ni le Fils, mais le Père seul.
33 Attention, veillez et priez, car vous ne savez pas quand ce temps viendra.
34 Ce sera comme un homme qui était parti pour un voyage. Il a laissé de sa maison, et remis l’autorité à ses serviteurs. Il a indiqué chacun son travail et ordonné au portier de veiller.
35 Veillez donc, car vous ne savez pas quand le maître de la maison viendra, ou le soir, ou le milieu de la nuit, ou au chant du coq, ou le matin.
36 Craignez qu’il ne vous trouve endormis à son arrivée.
37 Ce que je vous dis, je le dis à tous : veillez. »

CHAPITRE 14

1 La fête de pâques et des pains sans levain devait avoir lieu deux jours après. Les principaux sacrificateurs et les maîtres de la loi (scribes) cherchaient des moyens d’arrêter Jésus par ruse et de le faire mourir.

2 Mais ils disaient, que ce ne soit pas pendant la fête, cela pour éviter le désordre parmi le peuple.
3 Jésus était à Béthanie. Il était dans la maison de Simon le lépreux. Une femme est entrée (là où était Jésus). Il mangeait. Cette femme tenait un vase de l’albâtre contenant un parfum de nard pur de grand prix. Cette femme a ouvert le vase. Elle a répandu le parfum sur la tête de Jésus.
4 Quelques-uns des gens présents se sont indignés (ont été mécontents) disant : A quoi bon perdre ce parfum?
5 On aurait pu le vendre pour plus de trois cents deniers et le donner aux pauvres. Et ils se fâchaient contre cette femme.
6 Mais Jésus a dit : Laissez-la tranquille. Pourquoi lui faites-vous du mal? Elle m’a fait une bonne chose.
7 Vous avez toujours les pauvres avec vous, et vous pouvez leur faire du bien quand vous voulez, mais vous ne m’avez pas toujours.
8 Elle a fait ce qu’elle pouvait. Elle a d’avance embaumé mon corps pour la sépulture. (Jésus a dit encore) :
9 Je vous le dis en vérité, partout où la Bonne Nouvelle sera prêchée à travers le monde, on parlera de ce qu’elle a fait en mémoire. »
10 Judas Iscariote, l’un des douze, est allé vers les principaux sacrificateurs pour leur livrer Jésus.
11 Ils étaient très contents d’entendre cela. Ils ont promis alors de lui donner de l’argent. Ainsi, Judas cherchait une occasion favorable pour livrer Jésus.
12 Le premier jour des pains sans levain, on tuait d’habitude une bête pour la Pâque. Alors les disciples de Jésus lui ont demandé ceci : « Où voulez-vous que nous allions te préparer à manger la Pâque?
13 Ainsi Jésus a envoyé deux de ses disciples. Il leur a dit ceci : Allez à la ville et vous trouverez un homme portant une cruche d’eau : suivez-le,
14 où qu’il entre, dites au maître de la maison ceci : Le maître dit : où est le lieu pour manger la Pâque avec mes disciples?
15 Et il vous montrera une grande chambre haute, meublée et toute prête. C’est là que nous préparerons la Pâque. »
16 Les disciples sont allés. Ils sont arrivés dans la ville, et ont trouvé les choses comme Jésus leur avait dit. Et ils ont préparé la Pâque.

17 Au soir, Jésus est arrivé avec les douze Apôtres.
18 A un moment, Ils étaient à table et mangeaient. Alors Jésus leur a dit ceci : Je vous dis en vérité, l’un de vous mangeant avec moi, me livrera.
19 Les disciples étaient tristes. Ils disaient l’un après l’autre à Jésus ceci : Est-ce moi?
20 Jésus leur a répondu ceci : C’est l’un des douze, celui qui met avec moi le pain dans le plat.
21 Jésus a encore dit aux disciples ceci : « Le Fils de l’homme s’en ira selon ce qui est écrit de lui. Mais malheur à l’homme qui le livre. Il serait mieux pour lui qu’il n’ait pas été né. »
22 Après cela, Jésus et ses disciples mangeaient. Alors Jésus a pris le pain. Il a rendu grâces, a rompu le pain et le leur a donné, disant : « Prenez, ceci est mon corps. »
23 Ensuite Jésus a pris une coupe. Il a rendu grâces et après, Jésus leur a donné à boire. Et ils en ont bu tous.
24 Jésus leur a dit ; « Ceci est mon sang, le sang de l’Alliance répandu pour beaucoup.
25 Je vous le dis en vérité, je ne boirai plus jamais du fruit de vigne jusqu’au jour où je le boirai encore dans le Royaume de Dieu. »
26 Ensuite, Jésus et ses disciples ont chanté un cantique. Après, ils sont allés au Mont des Oliviers.
27 Jésus leur a dit : « Vous tomberez tous, car il est écrit : Je frapperai le berger, et les brebis seront dispersées.
28 Mais après que je serai ressuscité, je vous précèderai en Galilée. »
29 Pierre lui a dit : « Quand tous tomberont, moi non. »
30 Et Jésus lui a dit : « Je te le dis en vérité, aujourd’hui, oui, cette nuit avant que le coq ne chante deux fois, tu me renieras trois fois. »

31 Mais Pierre a repris plus fortement, disant
même ceci : « Si je dois mourir avec toi, je ne te renierai pas, » et tous disaient la même chose.
32 Ils sont allés ensuite dans un lieu appelé Gethsémané. Et Jésus a dit à ses disciples ceci : Asseyez-vous ici, pendant que je vais prier. »
33 Jésus a pris avec lui Pierre, Jacques et Jean.  Jésus commençait à être profondément attristé et troublé.
34 Il leur a dit : « Mon âme est triste jusqu’à la mort, restez ici et veillez. »
35 Puis Jésus a fait quelques pas, alors il est tombé à terre. Il a fait cette prière : « Père, si possible, que cette coupe s’éloigne de moi. »

36 Il disait : « Abba, Père, toutes choses te sont possibles, éloigne de moi cette coupe! Toutefois, non pas ce que je veux, mais comme tu veux. » (Jésus retourne tout à Dieu, et lui laisse accomplir sa volonté.)
37 Après, Jésus est arrivé auprès des disciples. Ils dormaient. Jésus a dit à Pierre ceci : « Simon, tu dors! Tu n’as pas pu veiller une heure! »
38 Veillez et priez afin que vous ne tombiez pas en tentation. L’esprit est bien disposé, mais la chair est faible. »
39 Jésus s’est éloigné encore de ses disciples. Il a fait la même prière.
40 Il est revenu et a trouvé ses disciples endormis.
41 Jésus est revenu pour la troisième fois. Il a dit  à ses disciples ceci : « Dormez maintenant, et reposez-vous. C’est assez! L’heure est venue ; voici le Fils de l’homme est livré aux mains des pécheurs.
42 Levez-vous, allons, voici celui qui me livre s’approche.

43 Et aussitôt, comme Jésus parlait encore, Judas, l’un des douze est arrivé. Il était avec une foule armée d’épées et de bâtons. Cette foule était envoyée par les principaux sacrificateurs, les scribes et les anciens.
44 Celui qui livrait Jésus (Judas Iscariote) leur a donné ce signe : « Celui à qui je donnerai un baiser, c’est celui-là, saisissez-le et amenez-le sous garde. »
45 Judas Iscariote est arrivé. Immédiatement, il s’est approché de Jésus. Il a dit ceci: « Rabbi! », et il lui a donné un baiser.
46 Alors les gens ont saisi Jésus et l’ont arrêté.
47 Un de ceux qui étaient là, a tiré l’épée. Il a frappé le serviteur du souverain sacrificateur coupant son oreille.
48 Jésus a dit : Vous êtes venus comme après bandit avec des épées et des bâtons pour m’arrêter.
49 J’étais tous les jours avec vous. J’enseignais toujours dans le Temple vous ne m’avez pas arrêté. Mais ceci arrive pour que les Ecritures s’accomplissent :
50 Alors, tous l’ont abandonné et ont fui.

51 Un jeune homme suivait Jésus. Il n’avait qu’un drap sur son corps. Ils l’ont saisi,
52 mais ce jeune a lâché son drap. Il a fui tout nu.
53 Les gens qui avaient arrêté Jésus l’ont emmené Jésus chez le souverain sacrificateur. Les principaux sacrificateurs, les anciens et les maîtres de la loi étaient réunis là.
54 Pierre suivait Jésus de loin jusque dans l’intérieur de la cour du souverain sacrificateur. Il s’est assis avec les gardes et se chauffait au feu.
55 Les principaux sacrificateurs et tout le sanhédrin cherchaient un témoignage contre Jésus. C’était pour le faire mourir, mais ils n’en ont trouvé aucune.
56 Plusieurs gens donnaient de faux témoignages contre lui, mais ils ne disaient pas tous la même chose.
57 Alors quelques-uns se sont levés. Ils ont porté un faux témoignage contre Jésus, disant ceci :
58 « Nous l’avons entendu dire : « Je détruira ce Temple fait des mains d’homme et en trois jours, je bâtirai un autre non fait de mains d’homme ».
59 Mais, les témoignages de ces gens étaient encore différents.
60 Alors le souverain sacrificateur s’est levé devant eux. Il a posé cette question à Jésus : « Ne réponds-tu rien? Que disent les gens contre toi? »
61 Jésus a gardé silence et n’a rien répondu. Le souverain sacrificateur l’a interrogé encore, disant : « Es-tu le Christ, le Fils de Dieu béni? »
62 Jésus a répondu : « Je le suis, et vous verrez le Fils de l’homme assis à la droite de la Puissance de Dieu et venant sur les nuées (nuages) du ciel. »
63 Alors le souverain sacrificateur a déchiré ses vêtements. Il a dit ceci : Avons-nous encore besoin des témoins?
64 Vous avez entendu le blasphème. Qu’en pensez-vous? Tous ont condamné Jésus comme méritant la mort.
65 Alors quelques-uns ont commencé à cracher sur lui. Ils se cachaient le visage, et le frappaient Jésus à coups de poing, en lui disant ceci : « Prophétise », et les gardes le saisissaient et le battaient.
66 Pierre était en bas dans la cour. Une des servantes du souverain sacrificateur est venue.
67 Elle a vu Pierre se chauffer. Elle l’a regardé tout près et lui a dit : « Toi aussi, tu étais avec Jésus de Nazareth. »
68 Pierre a nié cela. Il ait ceci : Je ne sais pas, je ne comprends pas ce que tu veux dire. Puis Pierre  est sorti. Il est  allé dans le vestibule, et le coq a chanté.
69 La servante a vu Pierre là. Elle commençait à dire encore à ceux qui étaient là ceci : « Celui-ci (Pierre) est du groupe de Jésus.

70  Pierre a encore nié. Quelques instants après, les gens présents ont encore dit à Pierre ceci : « Certainement, tu es l’un de ces Galiléens, car tu es Galiléen. (Les Galiléens étaient facilement remarqués par leur dialecte, le langage de Pierre

prouvait qu’il était un Galiléen et sa présence parmi les Judéens dans la cour montrait qu’il était disciple de Jésus.)
71 Alors Pierre commençait à s’étonner, et à jurer, disant : « Je ne connais pas cet homme dont vous parlez. »
72 Aussitôt, le coq a chanté pour la deuxième fois. Et Pierre s’est souvenu de la parole que Jésus lui avait dite : « Avant que le coq ne chante deux fois, tu me renieras trois fois. », Pierre était très triste et pleurait.

CHAPITRE 15

 1 Dès le matin, les principaux sacrificateurs étaient en réunion avec les anciens, les maîtres de la loi et tout le sanhédrin. Ils ont lié Jésus, et l’ont amené et livré à Pilate.
2 Pilate lui a posé cette question à Jésus : « Es-tu le roi de Juifs? Jésus a répondu : « Tu le dis. »
3 Les principaux sacrificateurs ont accusé Jésus sur plusieurs choses.
4 Pilate a encore interrogé Jésus : « Ne réponds-tu rien? Vois de combien de choses ils t’accusent. »
5 Et Jésus n’a donné aucune réponse de plus à Pilate. Celui-ci en était étonné.
6 A chaque fête, Pilate avait l’habitude de libérer un prisonnier demandé par la foule.
7 Un homme appelé Barabbas était en prison en ce moment. (Il était là avec ses amis, bandits) pour avoir tué de gens dans une rébellion.
8 La foule est montée. Elle s’est mise à demander ce que Pilate avait l’habitude de leur accorder.
9 Pilate a demandé ceci : « Voulez-vous que je vous libère le Roi des Juifs? »
10 Pilate savait que c’était par envie que les principaux sacrificateurs avaient livré Jésus à lui.
11 Mais les principaux sacrificateurs poussaient la foule afin que Pilate leur libère Barabbas à la place de Jésus.
12 Pilate a dit encore à ces gens ceci : « Que voulez-vous donc que je fasse de celui que vous appelez le Roi de Juifs? »
13 Ils ont crié encore : Crucifie-le!
14 (Pilate leur a demandé) : Quel mal a-t-il fait? Et la foule a encore crié plus fort : Crucifie-le. »
15 (Pilate a voulu satisfaire les gens). Il leur a libéré Barabbas, et a fait fouetter Jésus. Après, Pilate a livré Jésus pour être crucifié.
16 Les soldats ont conduit Jésus dans le palais. Ils ont réuni tous les groupes des soldats.
17 Ils ont revêtu Jésus de pourpre. Ils ont posé sur sa tête une couronne d’épines qu’ils avaient tissées.
18 Et puis, ces gens ont commencé à saluer Jésus: « Salut, Roi des Juifs. »
19 Et ils lui ont frappait Jésus à la tête avec un bâton. Ils crachaient sur lui, et s’abaissaient devant lui comme pour l’honorer par ironie.
20 Les gens se sont moqués de Jésus. Ils lui ont enlevé la pourpre, et Ils lui ont mis ses propres vêtements et l’ont emmené pour être crucifié.
21 Ces ont forcé un passant à porter la croix de Jésus. Cet homme revenait des champs. Son nom était Simon de Cyrène, père d’Alexandre et de Rufus.
22 Ils ont conduit Jésus à la place appelée Golgotha (qui signifie lieu du Crâne.)
23 Ils lui ont donné à boire du vin mélangé de myrrhe, mais Jésus n’a pas bu cela.
24 Et ils l’ont crucifié, et se sont partagé ses vêtements en tirant au sort pour savoir ce que chacun aurait.
25 Jésus fut crucifié à la troisième heure.
26 L’inscription portant condamnation de Jésus était : « Le roi des Juifs. »
27 Ils ont crucifié Jésus avec deux bandits, l’un à sa droite et l’autre à sa gauche.
28 Ainsi cette Ecriture était accomplie : « Il a été mis au nombre des malfaiteurs. »
29 Les passants injuriaient Jésus. Ils secouaient la tête, disant ceci : « Hé toi qui détruis le Temple et le rebâtit en trois jours, descends de la croix.
30 Sauve-toi toi-même et descends de la croix. »

31 De même, les principaux sacrificateurs et les scribes se moquaient de lui entre eux-mêmes. Ils disaient de Jésus ceci: Il a sauvé les autres, mais il ne peut pas se sauver lui-même!
32 Que le Christ, roi d’Israël descende maintenant de la croix, afin que nous voyions et croyions. Ceux qui étaient crucifiés avec Jésus l’insultaient aussi.  
33 A la sixième heure, il y a eu de l’obscurité sur toute la terre jusqu’à la neuvième heure.
34 Et à la neuvième heure, Jésus a crié d’une voix forte : « Eloï, Eloï, lama sabachthani? Ce qui signifie : Mon Dieu, mon Dieu pourquoi m’as-tu abandonné ? »
35 Quelques-uns de ceux qui étaient devant près de lui, l’ont entendu. Ils ont dit : « Ecoutez, il appelle Elie. »
36 Et l’un d’eux a couru remplir une éponge de vinaigre. Il l’a fixée à un bâton, il l’a donné à Jésus, disant : « Maintenant, laissez-le tranquille. Voyons si Elie viendra le faire descendre (de la croix). »
37 Jésus a poussé un grand cri, et il est mort.
38 Le rideau du Temple s’est déchiré en deux, depuis le haut jusqu’en bas.
39 Et un centenier était debout là en face de Jésus. Il a entendu son cri, et a vu comment Jésus est mort. Il a dit : « Vraiment, cet homme était

Fils de Dieu. »
40 Quelques femmes regardaient cela de loin. Parmi elles, il y avait Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques le mineur, Joses et Salomé.

41 Ces femmes suivaient Jésus. Elles et le servaient quand il était en Galilée. Il y avait aussi plusieurs autres femmes qui étaient montées avec lui à Jérusalem.
42 C’était le jour de la préparation (c’est-à-dire, le jour avant le Sabbat). Ainsi le soir approchait (Comme c’était déjà tard dans l’après-midi, il fallait faire vite pour descendre le corps de Jésus de la croix avant le coucher du soleil, moment du début du sabbat).
43 Joseph d’Arimathée, un important membre du conseil (le sanhédrin) qui attendait lui-même le Royaume de Dieu. Il est allé physiquement chez Pilate, demander le corps de Jésus.
44 Pilate s’est étonné du fait que Jésus soit déjà mort (si tôt). Il a fait venir le centenier.
45 Pilate voulait ainsi se rassurer auprès de lui si réellement Jésus est déjà mort. Après cela, il a alors donné le corps de Jésus à Joseph d’Arimathée.
46 Ainsi Joseph d’Arimathée a acheté un drap.

Il a descendu le corps (de Jésus de la croix), et l’a déposé dans une tombe taillée dans le roc. Puis il a roulé une pierre à l’entrée de la tombe.

47 Marie de Magdala, Marie, mère de Joses a vu l’endroit où le corps de Jésus était mis.


CHAPITRE 16


1 Le Sabbat est passé. Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques et Salomé ont acheté des aromates afin d’aller embaumer Jésus.
2 Le premier jour de la semaine, elles se sont rendues à la tombe de Jésus tôt le matin. C’était  juste après le lever du soleil.
3 Ces femmes se sont dites entre elles ceci : « Qui roulera la pierre loin de l’entrée de la tombe? »
4 Mais ces femmes ont levé les yeux. Elles ont vu de loin que la pierre avait été roulée.
5 Elles sont entrées dans la tombe, et ont vu un jeune homme assis à droite. Il portait une robe blanche. Les femmes avaient peur (en voyant cela).
6 L’homme en robe blanche leur a dit ceci :          « N’ayez pas peur, vous cherchez Jésus de Nazareth crucifié. Il est ressuscité. Il n’est point ici.
7 (Cet homme a dit aux femmes) : Mais allez, dites à ses disciples et à Pierre que Jésus vous précède en Galilée. C’est là que vous le verrez comme il vous avait dit. »
8 Ces femmes sont donc sorties de la tombe. Elles se sont enfuies, peureuses et troublées. Elles n’ont rien dit à personne de ce qui s’est passé à cause de la grande peur.
9 Jésus est ressuscité le matin du premier jour de la semaine. Il s’est fait voir d’abord à Marie de Magdala, de laquelle il avait chassé les démons.
10 Marie de Magdala est allée annoncer cette nouvelle à ceux qui avaient été avec Jésus. Ils étaient tristes et pleuraient.
11 Ils ont eu la nouvelle que Jésus était vivant et que Marie de Magdala l’avait vu, mais Ils n’ont pas accepté les paroles de Marie de Magdala.
12 Quelque temps après, Jésus s’est montré sous une autre forme à deux d’entre eux. Ils étaient à mi-chemin allant vers la campagne.
13 Les deux disciples sont rentrés annoncer cela aux autres disciples de Jésus. Mais ceux-ci n’ont pas non plus accepté leurs paroles. 
14 Enfin, Jésus est apparu aux onze Apôtres, ils mangeaient. Jésus leur a reproché le fait de n’avoir pas cru et d’avoir des cœurs durs.

15 Et puis Jésus leur a dit ceci : « Allez partout dans le monde, et prêchez la Bonne Nouvelle à toute la création. »
16 (Jésus leur a dit encore) : Celui qui croira et qui sera baptisé, sera sauvé, mais celui qui ne croira pas, sera condamné.
17 Et ces signes accompagneront ceux qui croiront : en mon nom, ils chasseront les démons, ils parleront de nouvelles langues,
18 ils saisiront des serpents. S’ils boivent quelque boisson mortelle, rien de mal ne leur arrivera. Ils imposeront les mains sur les malades et ceux-ci seront guéris.
19 Jésus a fini de parler. Après, il a été enlevé au ciel et s’est assis à la droite de Dieu.
20 Et les disciples s’en sont allés prêcher partout la Bonne Nouvelle. Le Seigneur travaillait avec eux (les aidants spirituellement). Il confirmait la Parole par les signes (miracles) qui l’accompagnaient.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>